A qui s’adresse Jura Hypnose ?

A qui s’adresse Jura Hypnose ?

Tout le monde !

Mes consultations sont ouvertes aux enfants à partir de 10-12 ans, aux adolescents, aux femmes, aux hommes, aux adultes, aux séniors.

J’accompagne toute personne désireuse de changer : de l’enfant à l’adulte, de l’adolescent à la personne âgée.

Vous souhaitez apprendre à vivre avec vos peurs, voir votre avenir d’une nouvelle manière, vous libérer de l’emprise de votre dépendance, modifier vos comportements ?

Vous souhaitez aller bien, aller mieux, améliorer votre quotidien ?

Alors l’hypnose Ericksonienne, la programmation neurolinguistique, l’hypno-magnétisme et/ou le magnétisme sont fait pour vous, vous aident dans votre cheminement.

Ces pratiques ne se substituent à aucun avis ni traitement médical. Si vous suivez un traitement médical, ce dernier est à maintenir rigoureusement. Consultez votre médecin traitant avant de l’interrompre ou de le réduire. De même, pour tout trouble physique ou psychique, un diagnostic médical est nécessaire avant toute séance d’hypnose.

L’hypnose et le magnétisme sont des activités complémentaires à la médecine conventionnelle. Je ne suis ni médecin, ni psychiatre. Je ne fais donc pas de diagnostics, ne soigne pas et ne guéris pas. Les séances sont réalisées dans le cadre d’un accompagnement et de démarche de solutions à l’exclusion de tout objectif médical (ou paramédical) et ne peuvent en aucun cas se substituer à un avis médical. Elles ne dispensent en aucun cas de consulter un professionnel de la santé, chaque fois que cela est nécessaire. Seul un médecin est habilité à poser des diagnostics, prescrire, modifier ou supprimer tout traitement médical. Toute question relevant du domaine médical est à poser à votre médecin traitant.

Je ne sais pas si tu as remarqué : nous avons toujours des reproches à faire à la réalité.
Ça ne va jamais tout à fait comme on veut.
Et forcément, nus n’y sommes pour rien…
Tu as remarqué ? C’est sans cesse la faute des autres, ou bien de la vie qui est mal faite !
Bref, ce qui cloche, c’est toujours quelque chose d’extérieur à nous.
Quand on est au comble de l’énervement et qu’on s’exclame : « ça ne peut plus continuer comme ça.
Il faut que ça change ! ». C’est qui le « ça » ?
Alors essaie de jouer le « JE » !
Efforce-toi de mettre JE à la place de CA, et tu verras tout ce que cela modifiera en toi et autour de toi !
Si tu corriges ta copie, le résultat donne :
« Je ne peux plus continuer comme ça. Il faut que JE change. »

– François GARAGNON